La pensée d'Auguste Comte

1082 . 0 0

Auguste Comte (Isidore Maire Auguste François Xavier Comte), né le 19 Janvier 1798 à Montpellier et mort de la tuberculose le 5 septembre 1857 à paris, était un philosophe positiviste français. Il est souvent considéré en France comme le fondateur de sociologie. Il s’appuis sur les sciences dite « positives », aujourd’hui appelées « exacte » ou « dures », pour définir des lois d’organisation sociale.

Auguste Comte a été le disciple de Saint Simon, il a étudié au lycée de Montpellier, il est surnommé le « Sganarelle » ou le « philosophe » par les élèves de sa promotion. Il a travaillé comme secrétaire auprès de Saint Simon. Vers la fin de 1825 et début de 1826 il participe aux réflexions sur la nécessité d’une nouvelle doctrine générale. C’est ainsi qu’il débute en 1826 son « cours de philosophie positive », mais doit l’interrompre rapidement du fait d’une grave dépression, il publie entre 1830 et 1842 les quatre volumes composant son « cours de philosophie positive ». C’est alors que sa pensée évolue une forme de religiosité. Il s’impose la solitude et développe une « religion » de l’humanité. Il fonde en 1848 la société positiviste. Il s’intéresse à la fonction de l’état et fait en sorte que le collège de France crée une chaine d’histoire générale des sciences positives. Il devient « le grand-prêtre » de l’humanité et publié le système de politique positive entre 1851 et 1854 ainsi qu’un « catéchisme » positiviste en 1852 et la synthèse subjective en 1816. Il meurt le 5 septembre 1857 et est inhumé au cimetière du Père-Lachaise. Une statue représentant l’humanité a été érigée en 1983 a sa tombe.
Auguste Compte une fois arrivé à Paris, il n’a pas quitté certains quartiers de la capitale et n’a pas voyagé en Europe, à l’inverse de Descartes ou bien d’autres philosophes.

La loi des trois états :

C’est un concept énoncé par Auguste Comte, selon lequel l’esprit humain passe par trois états successifs qui constitue les trois étapes de l’espèce humaine (mais aussi de chaque individu) : théologique, métaphysique, et positivisme.
Selon Auguste la science est le seule type de pensée efficace pour garantir à la fois l’ordre politique et social, et le progrès. C’est-a-dire à fonder sur l’observation du progrès historique des sociétés.
Origine de loi des trois états :
La loi des trois états trouve son origine dans les travaux de Saint-Simon dont Comte fut le secrétaire. Saint-Simon acquit des éléments de connaissance historique auprès d’Augustin-Thierry qui fut son premier secrétaire. Il les formalisa dans l’industrie. Saint-Simon étudia le passage de l’âge féodal à l’âge industriel. Comte intercala un âge intermédiaire, celui de la métaphysique.

La description des trois états selon Comte :

• L’état théologique appelé aussi féodal :

Cet état correspond au Moyen âge et à l’ancien régime. Les relations sociales y sont analysées comme le résultat de l’idée surnaturelle de droit divin. Cette analyse explique les changements politiques successifs de l’espèce humaine par une direction surnaturelle immédiate, exercée d’une manière continue depuis le premier homme jusqu’à présent.

• L’état méthaphisique ou bien l’état abstrait :

Cet état désigne le siècle des lumières et notamment les encyclopédistes. Auguste Comte leur reproche de raisonner à partir de la supposition abstraite et méthaphisique d’un contrat social primitif comme le fait Jean- Jacques Rousseau et de raisonner à partir des droits individuels communs à tous les hommes aboutissants aux idées de liberté et de souveraineté du peuple.

• L’état scientifique :

L’esprit humain ne s’interroge pas désormais sur l’origine de l’univers ou sur son distinction, mais il se focalise sur la question « PORQUOI ». il s’agit de la recherche par l’usage unique du raisonnement et de l’observation des lois effectives de la nature ; C’est- à- dire leurs relations véritables de succession et de similitude.
La loi des trois états, alors, est la loi générale du développement de la pensée d’Auguste Comte.

La statique et la dynamique sociale :

• La statique sociale : est un groupe de lois qui organisent une société.
• La dynamique sociale : est l’avancement d’une société et son évolution.


Enfin, Comte préconise une religion de l’humanité. Cette religion est une religion sans Dieu. L’homme doit adorer l’humanité en elle- même. Comte annonce la paix et l’harmonie parfaite pour le XXe siècle, grâce à l’avènement de la religion positiviste.

, La pensée d'Auguste Comte